Un détecteur qui tourne les coins ronds sur l’enseignement à distance


Article de revue

Contributeurs:

État de publication: Publiée (2022 )

Nom de la revue: Réseau d’information pour la réussite éducative (RIRE)

URL: https://rire.ctreq.qc.ca/un-detecteur-qui-tourne-les-coins-ronds-sur-lenseignement-a-distance/?preview=true&fbclid=IwAR1gDPPopDAHkinJ_Bsh0OS2Luwcpq_4AdlZVUOhih6clM8FjNEmDUUQWzs

Résumé: En mars dernier, un article[1] du Détecteur de rumeurs de l’Agence Science-Presse avait pour objectif ambitieux de vérifier les faits (fact checking) selon lesquels l’enseignement à distance au primaire et au secondaire nuit à l’apprentissage. Le verdict prononcé était sans appel : Vrai! Le texte conclut que « l’efficacité de l’école virtuelle et de l’enseignement à distance pour tous et en tout temps n’a pas fait ses preuves, du moins au primaire et au secondaire. On craint des retards d’apprentissage chez les élèves, notamment chez les plus vulnérables ». D’entrée de jeu, nous précisons que sur le strict plan des valeurs éducatives, nous ne souscrivons pas à un enseignement à distance de masse et à temps plein. Néanmoins, il nous semble important de tempérer des propos qui sont présentés comme une vérité presque absolue et incontestable, alors que les résultats et les limites des études relatées méritent un traitement bien plus nuancé. Il importe aussi de soulever l’incohérence qu’il y a à juger la réussite de systèmes éducatifs sur la seule base d’un format (en présence, à distance, hybride ou comodal).

Mots clé(s):

Dimension(s):

Théorie de l'activité: